mardi 16 octobre 2012

Watchtower Bonimenteuse


Sur la nouvelle vitrine en ligne des Témoins de Jéhovah, on trouve une réponse plutôt rassurante à une "question fréquente" que peuvent se poser les sympathisants et les observateurs, qui ont sans doute eu vent de méchantes rumeurs selon lesquelles leur religion briserait des familles.
"Rejetez-vous les ex-Témoins de Jéhovah ?"
"Que se passe-t-il dans le cas où un homme est excommunié mais que sa femme et ses enfants restent Témoins ? Leur pratique religieuse s’en trouve affectée, c’est vrai ; n’empêche que les liens du sang et les liens conjugaux perdurent. Ils continuent de mener une vie de famille normale et de se témoigner de l’affection."

Ah ! Nous voilà complètement rassurés ! Quel bel esprit de tolérance ! ... Sauf que...

C'est une toute autre exhortation qui est officiellement présentée en interne au fidèle Témoin de Jéhovah. Jugez plutôt :

"Comment endurer la douleur vive que l'on ressent quand un proche trahit Jéhovah ?"
"En réalité, ce proche, à qui tu tiens tellement, a besoin de voir que tu es résolu à faire passer Jéhovah avant tout, y compris tes liens familiaux."
"Ne cherche pas de prétexte pour fréquenter un proche excommunié, même par téléphone ou par courriel."

Quoi ? Vous aviez vraiment cru que la Watchtower allait adoucir sa politique d'excommunication ? Allons donc !
“ Extérieurement vous donnez à tout le monde l'impression que vous êtes fidèles à Dieu,
mais intérieurement vous êtes pleins d'hypocrisie et de mal. ”
- Matthieu 23:28, BFC

vendredi 28 septembre 2012

Watchtower's Men in Black



« Je vous livre ici la pensée de l’Esclave fidèle et avisé : il n’approuve aucune publication, aucune réunion, et aucun site internet qui n’est pas produit ou organisé sous sa direction. Cette phrase est suffisamment claire, n’est-ce pas ? Pour quelle raison ? L’Esclave veut-il empêcher certains de découvrir des vérités ? Eh bien, quelle idée ! Non, l’Esclave rappelle que Jésus a confié son avoir terrestre à un Esclave fidèle et avisé, et que Jéhovah n’utilise qu’un seul canal pour transmettre la nourriture spirituelle. N’allons donc pas mettre Jéhovah à l’épreuve, dans notre cœur, en pensant que nous avons des possibilités supérieures à cet Esclave ! » - Assemblée de district 2012 des Témoins de Jéhovah, extrait du discours intitulé Ne mettons pas Dieu à l’épreuve dans notre cœur.


jeudi 28 juin 2012

Affaire Conti : une peine de 28 millions de dollars requise à l'encontre des Témoins de Jéhovah

Sur l'un de ses sites officiels de la Watchtower, on apprend de façon laconique que les Témoins de Jéhovah vont faire appel contre le jugement d'un tribunal de Californie les condamnant à plusieurs millions de dollars de dédommagement dans une affaire présumée de pédophilie. Selon James McCabe, l'avocat principal de la Watchtower, l'organisation des Témoins de Jéhovah ne saurait être tenue pour responsable des agissements d'un seul de ses membres. Qu'en est-il réellement ? Voici les faits.

1995-1996

Alors âgée de 9 ans, la jeune Candace Conti est victime de sévices sexuels perpétrés par Jonathan Kendrick, un responsable Témoin de Jéhovah, pédophile récidiviste. 



Jonathan Kendrick n'en est pas à sa première victime. Fin 1993, cet assistant ministériel avait déjà été convoqué par les anciens pour deux faits semblables et sanctionné en perdant sa charge. Toutefois, ni les membres de la congrégation locale ni la police n'ont été informés de ses actes.

Bénéficiant de la stricte confidentialité entourant ses crimes, Kendrick a ainsi pu conserver la confiance des familles de la congrégation et gagner l'amitié des parents de la jeune Candace avant d'abuser d'elle.


2011-2012

Le 28 janvier 2011, Candace Conti dépose une plainte contre la Société Watchtower, sa congrégation de Fremont en Californie ainsi que Kendrick, sous le pseudonyme de Jane Doe pour protéger son identité. Elle explique que les anciens de sa congrégation, qui n'ont fait qu'appliquer les règles internes de la Watchtower, étaient au courant du crime de Kendrick et du risque de récidive, mais qu'ils ont préféré tenir l'affaire secrète.

Dans son verdict rendu le 12 juin 2012, la Cour supérieure du comté d'Alameda en Californie a estimé que non seulement l'agresseur, mais aussi la congrégation locale de Freemont Nord et plus encore la Watchtower étaient pénalement responsables du préjudice subi par Candace Conti et devaient verser à ce titre des dommages et intérêts punitifs et compensatoires conséquents.

Le jury a estimé le préjudice à 28 millions de dollars, dont 21 millions à verser par la société Watchtower

Ce montant a été déterminé en fonction de la situation financière de la Watchtower, révélée dans un rapport officiel de Robert J. Schnack à la demande du tribunal. Ce rapport indique que la Watchtower Bible and Tract Society of New York, Inc., dispose alors de 30 millions de dollars en cash et que la valeur de ses biens immobiliers s’élève à environ un milliard de dollars.

Lettre aux parents Témoins de Jéhovah

Ancienne Gardienne de la paix, madame Sami Kleppe connaît bien les Témoins de Jéhovah, qui figurent parmi ses amis. Suite à l'affaire Candace Conti, elle écrit ce qui suit dans une lettre publiée dans un journal local du Montana. Souhaitons que ses propos sauront éclairer et toucher les parents Témoins de Jéhovah qui ont à coeur le bien-être de leurs enfants.

Cliquer pour agrandir et télécharger

La justice vue par la Watchtower

Comme le souligne le DVD "Faith in action" produit en 2011 par la société Watchtower, les tribunaux de justice ont été saisis très tôt et de manière systématique par ses avocats pour défendre ce que les dirigeants considèrent comme les "intérêts de la Bonne Nouvelle".

Illustration du livre "Rends pleinement témoignage", p.197
Illustration du livre Rends pleinement témoignage page 197

Que doit-on penser, en bon Témoin de Jéhovah qui se respecte, lorsque des verdicts défavorables sont rendus à l'encontre de la Watchtower ?

Eh bien, il y a de fortes chances que les juges concernés soient manipulés, et donc corrompus. Dixit la Watchtower :

“Aujourd'hui aussi, des juges cèdent à la pression politique. Ne nous étonnons donc pas que des tribunaux rendent des décisions arbitraires dans des procès touchant des Témoins de Jéhovah.” - Rends pleinement témoignage, p. 197


mercredi 27 juin 2012

La justice secrète de la Watchtower


“ Tu te donneras des juges et des préposés dans toutes tes portes que Jéhovah ton Dieu te donne selon tes tribus, et ils devront juger le peuple d’un jugement juste. Tu ne dois pas faire dévier le jugement. Tu ne dois pas avoir de partialité ni accepter de pot-de-vin, car le pot-de-vin aveugle les yeux des sages et pervertit les paroles des justes. C’est la justice — la justice que tu poursuivras, afin que tu restes en vie et que tu prennes vraiment possession du pays que Jéhovah ton Dieu te donne. ” (Deutéronome 16:18-20)
Les anciens ou surveillants de congrégations connaissent bien cette ordonnance de la loi mosaïque, au sujet de laquelle la Tour de Garde établit le rapprochement suivant :
“Une fois installés en Terre promise, les Israélites pouvaient, quel que soit la ville ou le village qu’ils habitaient, trouver aide et direction auprès du groupe des anciens de la localité (…). Les mêmes lourdes responsabilités reposent aujourd’hui sur les épaules des anciens de la congrégation chrétienne.” – Tour de Garde 1979 1/3 p. 18 § 4, Des hommes sages, avisés et expérimentés pour guider le peuple de Dieu
Mêmes responsabilités… et même justice ?

La question n'est pas futile, au regard de cette remarque pertinente de la Watchtower :
“Étant donné que le tribunal local siégeait aux portes de la ville, on ne pouvait pas contester le fait que le jugement était public (Deut. 16:18-20)! Sans aucun doute, les procès en public influençaient les juges dans le sens de la prudence et de la justice, qualités qui ont tendance à disparaître au cours des audiences à huis clos. Qu’en était-il des témoins? Dans les temps bibliques, les témoins devaient déposer en public.” - Réveillez-Vous! 1981 22/4 p. 17, De l’origine des lois

dimanche 17 juin 2012

Témoin de Jéhovah, un gage de moralité ?


Aux Etats-Unis, le site silentlambs.org a été créé pour dénoncer la protection des pédophiles dans l'organisation des Témoins de Jéhovah. À quand une institution similaire en France ?

------------------------------------------------------


Le courrier picard - mercredi 06 juin 2012

AISNE Le tonton idéal s'estime inexcusable

Aux assises de l'Aisne, l'oncle idéal reconnaît n'avoir « aucune excuse» pour avoir violé sa nièce d'une dizaine d'années, de2000 à2002 dans une petite commune du Laonnois.
Très entourée par sa famille, la victime de ses agissements (au nombre de 380 pénétrations selon le magistrat instructeur), a peine à retenir ses hoquets. Elle s'est tue pendant près de dix ans par crainte de tensions familiales. Ses proches multiplient les gestes d'attention et de tendresse auprès d'elle et tentent d'effacer ses cauchemars.
Leur incompréhension est totale. « J'avais une telle confiance en ma sœur, et mon beau-frère. Ils étaient témoins de Jéhovah, c'était un gage de moralité», dit la maman de la jeune femme.
Elle culpabilise: « lorsque j'ai soigné ma fille pour ce que le médecin pensait être de la constipation, je ne me suis pas posé les bonnes questions.»
L'épouse de l'accusé est atterrée: « J'étais très attachée à ma nièce. J'ai l'impression d'avoir trahi les siens.» Elle n'aime pas trop que l'on évoque les témoins de Jéhovah, dont elle a rejoint le mouvement dans les années1970.
Son mari l'a suivie, comme il l'a fait en bien des choses; il ne savait pas dire non. Certes, il est passé devant un comité judiciaire du mouvement et a été sanctionné pour son comportement, en perdant certains « privilèges», tel d'intervenir et de poser des questions.
Mais il n'a pas été exclu. « Il suffisait de se repentir», précise-t-il. Un traitement qui n'est pas accordé aux femmes ne pouvant être ministres du culte ni effectuer des tâches administratives.
« Elles sont loin d'être les égales des hommes», a lancé Me Antonini, avocat de la partie civile. Dans le box, le presque sexagénaire fait ses actes de contrition comme s'il voulait en finir, le plus vite possible, avec son procès et se retrouver seul avec sa conscience.
F.-J. C.
------------------------------------------------------

Merci à Fred pour l'info.

vendredi 15 juin 2012

Les Témoins de Jéhovah sont-ils une secte nuisible ?



Ancien membre de la secte Moon, Steven Hassan s'est fait davantage connaître en tant que spécialiste dans l'étude scientifique du conditionnement sectaire. Abordant ce sujet avec l'humanité et l'expertise que lui confère sa propre expérience, il établit une nette distinction entre une secte inoffensive et une “secte nuisible”, laquelle peut désigner un groupement soit religieux, soit politique, soit commercial, dirigé par “une ou plusieurs personnes exerçant un contrôle dictatorial” au moyen de “techniques de contrôle mental maintenant leurs sujets dépendants et obéissants.”

La société Watchtower utilise-t-elle en son sein de telles techniques de coercition mentale ? Devrait-on envisager le mouvement des Témoins de Jéhovah comme une secte nuisible ?



L'étude de Lifton

La première grande étude entreprise sur les techniques de contrôle mental a été menée dans les années 1950 par le psychiatre et chercheur réputé, Robert Jay Lifton. Son analyse des techniques de lavage de cerveau utilisées avec succès par les chinois pour persuader des prisonniers américains de se convertir à l'idéologie communiste est présentée en 1961 dans son livre “Thought Reform and the Psychology of Totalism”. Lifton a ainsi mis en évidence 8 techniques de manipulation de la pensée, qui continuent aujourd'hui de servir de trame aux travaux de recherche sur les religions à fort potentiel d'endoctrinement :

  1.         Contrôle de l'environnement (en anglais : Milieu control)
  2.         Manipulation mystique (Mystical manipulation)
  3.         Exigence de pureté (Demand for purity)
  4.         Devoir de confession (Confession)
  5.         Connaissance sacrée (Sacred science)
  6.         Langage conditionnant (Loading the language)
  7.         Endoctrinement identitaire (Doctrin over person)
  8.         Exclusivité du salut (Dispensing of existence)

Observe-t-on pareilles méthodes dans les enseignements et les pratiques de la Société Watchtower ?

mardi 29 mai 2012

Un dessin animé CULTE !

Quand la Watchtower se lance dans le cartoon...

Sur le moment j'ai cru à une blague ou à une parodie en visionnant la version originale de cette vidéo signalée par un ami comme provenant d'un nouveau DVD de la Watchtower.



Mais non ! La fin du 3e extrait indique bien qu'il s'agit d'une super-production des studios Watchtower, une animation d'une qualité professionnelle que n'auraient pas renié les dessinateurs de PIXAR à leurs débuts ! Voici la pochette du DVD :


ECOUTE, OBÉIS ET SOIS BÉNI
Tel est le titre des premiers épisodes de cette nouvelle série "Deviens l'ami de Jéhovah". Les 2 animations campent une petite famille de Témoins de Jéhovah "modèle", non pas seulement selon le standard hollywoodien des années 60 qu'elle semble anachroniquement incarner (un père et une mère vétilleux, une jolie maison, deux enfants, une fille et un fils), mais surtout à travers la solennité doucereuse, à couper le duvet d'un chauve en quatre, avec laquelle les parents hautement "spirituels" s'emploient à remettre leurs bambins dans le "droit chemin" de la Watchtower...

samedi 19 mai 2012

Pensez-vous "être dans la vérité" ?


Cet homme était très déprimé. Il était attiré par la religion pour un certain nombre de raisons. A propos de la première réunion où il fut invité, il raconte :

“J’ai apprécié les conversations stimulantes et l’ambiance galvanisante de la réunion. Les uns et les autres se considéraient tout comme des frères et sœurs et avaient le sentiment de faire partie d’une même famille. Ils paraissaient jouir d’une vie heureuse… Je me suis senti requinqué par tant d’énergie positive… Ce soir-là je suis rentré chez moi en me disant que j’avais de la chance d’avoir rencontré des gens aussi agréables… J’étais heureux à l’idée que ma vie était à présent sur la bonne voie… que Dieu travaillait activement pour restaurer le jardin d’Eden. Finies la guerre, la pauvreté, la destruction de l’environnement. Seulement l’amour, la vérité, la beauté et la bonté…”

“Nous nous identifiions aux premiers Chrétiens : plus les gens s’opposaient à nous, plus nous ressentions la force de notre engagement. C’est comme si nous étions l’armée de Dieu au milieu d’une guerre spirituelle – les seuls à même d’affronter Satan en première ligne…”

Très rapidement notre homme a été encouragé à partager avec d'autres ce qu'il avait appris. Au sujet de ceux qui ont réagi à son témoignage, il dit :

“Les croyants [à qui nous prêchions] nous apparaissaient comme des gens à la recherche de Dieu, ou bien cherchant à donner un sens spirituel à leur existence… Cela m’étonnait toujours de constater combien de ces personnes nous racontaient qu’elles venaient de prier Dieu de leur montrer sa volonté. Beaucoup croyaient être spirituellement guidées pour rencontrer l’un de nous.”

Cette description ressemble aux souvenirs de nombreux Témoins de Jéhovah à leurs débuts, n’est-ce pas ? Elle pourrait aussi provenir de témoignages publiés dans les périodiques Réveillez-vous! ou la Tour de Garde. Pourtant ce ne sont pas les paroles d'un Témoin de Jéhovah. L'homme qui s'exprime ainsi est M. Steven Hassan, ancien membre de l’Eglise de l’Unification, mouvement mondial plus connu sous le nom de "secte Moon" !

mardi 15 mai 2012

La tragédie du Malawi : Pourquoi ?

Dans un article intitulé “Le Malawi franchit le cap des mille salles du Royaume” paru dans la le Réveillez-Vous! de mai 2012, la Watchtower évoque une époque pas si lointaine où de cruelles persécutions se sont abattues sur les Témoins de Jéhovah de ce pays. (voir extrait ici)


Outre le fait que l'article ne s'étend pas sur l'intensité des violences qu'ont subies ces Témoins, on ne sera pas surpris que ne soit pas dévoilée la part de responsabilité que porte la Watchtower dans leurs souffrances.

lundi 14 mai 2012

Qui sont les Témoins de Jéhovah ?


Une étude menée du 13 mai au 8 août 2007 par un observatoire des religions sur un échantillon de 35000 adultes américains établit que “ le mouvement des Témoins de Jéhovah connaît le taux de rétention le plus bas de toutes les religions. Seulement 37% de ceux qui disent avoir été ordonnés comme Témoins de Jéhovah continuent de s'identifier en tant que tels. ” (Institut Pew Forum's U.S. Religious Landscape Survey).

Qu'est-ce qui pousse chaque année des dizaines de milliers de personnes à entrer dans l'organisation des Témoins de Jéhovah et à plus d'un tiers des membres à en sortir à intervalle régulier ?

Qui sont réellement les Témoins de Jéhovah ? 

Les témoignages  que vous allez voir et qui ont été recueillis pour tenter de répondre à ces questions, vous donneront l'occasion d'en apprendre davantage sur l'histoire de la Watchtower et sur la religion des Témoins de Jéhovah.

Ce reportage a été réalisé en 1986, mais les faits qu'il présente n'ont rien perdu de leur acuité aujourd'hui.

Bon visionnage.

mardi 1 mai 2012

Paradis spirituel ou paradis artificiel ?


“ L’amour désintéressé qui, selon Jésus, devait identifier ses vrais disciples se rencontre exclusivement dans le paradis spirituel, parmi les Témoins de Jéhovah. ” – Tour de Garde 1986 15/3 p. 20 § 16

Le sentiment de vivre dans un “ paradis spirituel ”, voilà certainement un puissant ressort de la fidélité indéfectible des Témoins de Jéhovah pour leur organisation ! Selon la définition qu’en donne le livre Approchez-vous de Jéhovah publié par la Watchtower en 2002 (p. 80-81), ce paradis spirituel fonde son existence sur un rétablissement de la vérité religieuse et sur la pratique du véritable amour chrétien parmi ses membres.

L’apanage des Témoins de Jéhovah ?

En présentant ce paradis spirituel comme une “exclusivité” des Témoins de Jéhovah, la Watchtower n'hésite pas à faire son propre éloge [1], estimant représenter, selon des critères qu'elle a elle-même prédéfinis à partir de versets bibliques isolés de leur contexte, la “seule vraie religion” [2] dont les membres peuvent s'appliquer ces paroles du Christ : 
“ Par là tous sauront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour entre vous. ” (Jean 13:35)
Mais Jésus parlait-il ici d'une religion ou d'individus ?

Fait remarquable, pour illustrer comment se manifeste un amour authentique, ce n'est pas un fidèle adorateur israélite que Jésus a choisi dans sa fameuse parabole du Bon Samaritain (Luc 10:29-37). A l'inverse du prêtre et du Lévite indifférents au sort de l'un de leurs frères, seul un “homme des nations”, dont la religion était méprisée des Juifs, a su démontrer un véritable amour du prochain.

La Watchtower reconnaît-elle que des individus non Témoins de Jéhovah peuvent également se montrer “disciples” du Christ en montrant un amour désintéressé à leurs semblables ? Les Témoins de Jéhovah manifestent-ils eux-mêmes un amour impartial ?

jeudi 19 avril 2012

Des enfants sacrifiés pour un symbole


 “ Je n'avais pourtant rien commandé de pareil, l'idée ne m'en serait jamais venue. ”
- Jérémie 7:31, Bible en Français courant

Réveillez-Vous! du 22 mai 1994
Dimanche matin, 9h20, à la salle du Royaume, un mois d'hiver. Les territoires ont été attribués et les consignes données aux courageux proclamateurs qui vont braver la pluie et frapper aux portes des gens pour leur parler du Royaume de Dieu. Le responsable des publications signale qu'il a disposé des piles de périodiques non écoulés sur le comptoir. La plus grosse pile n'a pratiquement pas diminué depuis plusieurs mois. Curieusement, les prédicateurs, et même les pionniers, semblent réticents à proposer ce numéro de Réveillez-Vous! du 22 mai 1994 au public. Cela arrive parfois quand le sujet abordé semble un peu éloigné des préoccupations du territoire. Mais là c'est différent. 

La page de couverture aborde un thème d'autant plus délicat qu'il a trait à une forte controverse tout particulièrement associée aux Témoins de Jéhovah. Selon l'opinion générale, ces derniers sont surtout connus pour laisser mourir leurs enfants en refusant la transfusion de sang et visiblement ce n'est pas la série d'articles parus dans ce numéro de Réveillez-vous! qui va changer le point de vue populaire ! On comprend dès lors que les Témoins eux-mêmes ne soient pas particulièrement enthousiastes à l'idée d'en proposer la lecture, même si bien sûr les choses y sont présentées de manière à faire l'apologie du courage de leurs enfants qui vont affronter la mort le sourire aux lèvres en vertu de leur foi. Que ressentent les Témoins eux-mêmes à ce propos ? 

Difficile d'oser exprimer entre eux leurs sentiments sous peine de passer pour quelqu'un de critique envers leur bienveillante organisation, voire en proie à des "raisonnements charnels" ou à un manque de foi ! Seule la pile imposante de ces périodiques sur le comptoir des publications de la salle du Royaume vient témoigner que le sujet est bel et bien tabou…

Les 26 visages sur la couverture ont fait dire à certains qu'il s'agirait de ceux d'enfants tous décédés suite à leur refus du sang. Cependant, le récit indique que plusieurs ont survécu (en téléchargement ici). Mais, à propos, sait-on combien de Témoins sont morts "fidèles à leur foi" dans cette épreuve ultime, depuis l'interdit du sang promulgué en 1945 par la Watchtower ?

dimanche 15 avril 2012

Le sang, le sein et l'Esprit Saint

Au chapitre des incohérences du grand livre de l'Arbitraire, en voici une, ou plutôt deux, voire même trois, qui concernent à nouveau la politique de l'interdit du sang adoptée par la Watchtower en 1945. Jugez plutôt.

En réponse à une question de lecteur sur le droit ou non d'un Témoin de Jéhovah à accepter les injections d’une fraction de sang, comme l’immunoglobuline ou l’albumine, voici la réponse de la Tour de Garde du 1er juin 1990, page 30 :

"Aux temps bibliques, les hommes ne connaissaient pas les techniques qui permettent d’utiliser les composants du sang. Dieu ordonna simplement: ‘Abstenez-vous du sang.’ (Actes 15:28, 29). (...) C’est pourquoi les Témoins de Jéhovah n’acceptent pas les transfusions de sang entier ni celles de composants principaux du sang (globules rouges, globules blancs, plaquettes ou plasma) utilisées dans le même but."

"Chez la femme enceinte, un mécanisme actif assure le transfert d’une certaine quantité d’immunoglobulines provenant du sang de la mère dans le sang du fœtus. Ce transfert d’anticorps s’opérant au cours de toutes les grossesses, les nouveau-nés sont naturellement plus ou moins immunisés contre certaines infections. (...) Un chrétien peut prendre en considération le fait que des fractions protéiniques du plasma passent naturellement du système vasculaire d’un individu à celui d’un autre (le fœtus) lorsqu’il doit décider s’il va accepter ou non des injections d’immunoglobulines, d’albumine ou d’autres fractions plasmatiques. Certains se diront peut-être qu’ils peuvent les accepter en toute bonne conscience; d’autres penseront qu’ils ne le peuvent pas. C’est à chacun de trancher personnellement cette question devant Dieu."

Fort bien. Puisque Dieu ne peut se contredire, il est évidemment impensable qu'il interdise l'échange thérapeutique de fractions du sang tout en étant à l'origine d'un processus similaire qui favorise la santé d'un nourrisson. Ce que reconnaît la Watchtower en introduisant une concession à son interprétation de l'ordonnance apostolique : oui à certaines fractions du plasma, non au plasma. Alors où est le problème ?

C'est tout simple...

Les concessions sur le sang, ou comment faire avaler un chameau

En 1945, la Watchtower prononça un interdit catégorique contre l’utilisation du sang sous toutes ses formes, totales ou fractionnées. Puis, au cours des années, elle rajouta de nouvelles prescriptions qui prirent en compte de plus en plus d’aspects techniques du problème. En 2006, elle fit paraître les instructions ci-dessous dans le supplément du Ministère du Royaume de Novembre :

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
L'interdiction du sang qui avait été considérée comme un "ordre formel" (Tour de Garde 1984 15/04 p.31) par les Témoins de Jéhovah pendant 60 ans, subissait donc à présent des aménagements détaillés. Il n'est pas superflu de rappeler que tout contrevenant à cet ordre, estimant devoir sauver sa vie ou celle de son enfant contre les avis de la Watchtower, encourt la peine capitale :
"A partir de 1961 ceux qui ne respectaient pas cette exigence divine, qui acceptaient une transfusion de sang et ne manifestaient aucun repentir, ont été exclus des congrégations des Témoins de Jéhovah." - Les Témoins de Jéhovah, Prédicateurs du Royaume p. 183.
Redoutant la défaveur divine en se voyant excommuniés de la sainte organisation de Jéhovah, des milliers de parents ont été les acteurs de drames comme celui-ci :
"Selon une dépêche de l'A.F.P. du 7 juin 1985, un garçonnet de dix ans est mort à Kawasaki (Japon) après que ses parents ont refusé une transfusion sanguine, en raison de leur conviction religieuse. Dai Suzuki, fils aîné d'un libraire de cette ville industrielle du sud du Japon, avait été renversé par un camion près de son domicile.

Les médecins de l'hôpital où il avait été transporté ont estimé que son état nécessitait une transfusion sanguine et une opération chirurgicale. Bien que leur fils les ait suppliés en disant "je veux vivre, je ne veux pas mourir", les parents, adeptes de la secte des Témoins de Jéhovah, ont refusé la transfusion et signé une déclaration écrite affirmant que de telles pratiques étaient interdites selon l'enseignement de la Bible. Le garçonnet est mort cinq heures plus tard, a indiqué la police" (Bulles n°7 p.22)
Les changements introduits par la Watchtower en 2006 allaient-ils abroger la sanction de l’excommunication et reléguer de tels récits aux horreurs d'un lointain passé, en laissant enfin l'usage thérapeutique du sang à l'appréciation de la conscience de chacun ? 

vendredi 13 avril 2012

Avez-vous un esprit ouvert ou borné ?

En voilà une question impertinente ! Le plus déconcertant, c'est que c'est la Watchtower elle-même qui nous la pose ! Alors, que répondriez-vous ?

“Un esprit ouvert ou borné — Lequel pensez-vous avoir?”
“Avoir un esprit ouvert, c’est se montrer réceptif aux idées nouvelles. C’est être disposé à examiner et à juger une information sans préjugés. ... Celui qui croit tout savoir peut être certain que cette attitude d’esprit l’empêchera d’en apprendre plus.
Pourquoi certains ont-ils un esprit borné?
Un esprit étroit peut provenir d’un manque d’intérêt pour un sujet ou d’une réticence à approfondir une question. En fait, ce pourrait même indiquer que l’on n’est pas certain de ses propres croyances, que l’on doute. Par exemplesi nous sommes incapables de défendre les doctrines de notre religion, nous risquons d’en être réduits à nous répandre en invectives contre ceux qui les contestent. Nous ne leur répondrons pas par des arguments logiques, mais par des insultes et des insinuations malveillantes. Cela sent les préjugés et l’intolérance.” 
- Réveillez-Vous! 1985 22/2 p. 3-4 

Voilà un discours qui a le mérite d'être franc et direct, n'est-ce pas ? Si donc, en tant que Témoin de Jéhovah, vous éprouviez une certaine réticence à approfondir une question troublante concernant vos croyances, se pourrait-il que ce soit parce que vous en redoutez la fragilité ? Qu'en pensez-vous, honnêtement ?

lundi 2 avril 2012

Espérances contrariées

Cliquer pour agrandir

L'embarras du choix !


‘Les jeunes sont choyés dans l’organisation’ entend-on souvent dans la bouche de parents Témoins de Jéhovah…

Des 
publications et des articles spécialement écrits pour eux, des conseils adaptés, des responsabilités dans la congrégation, des week-ends aux chantiers de construction… Voilà à peu près à quoi ces bons soins se résument. Quand on sait toutes les initiatives prises pour la jeunesse dans d’autres mouvements chrétiens (vacances organisées, excursions, ateliers, éducation musicale, concerts, espaces de dialogue et de rencontre, etc.), la différence de traitement laisse rêveur… Surtout une fois qu'on a pris conscience des méthodes de recrutement de la société d’édition Watchtower Bible and Tract Society...

Tout d'abord, décourager toute velléité de carrière en dehors de l'organisation :

“ En faisant de longues études, des chrétiens gaspillent leurs jeunes années, qui seraient bien mieux employées dans le service de Jéhovah. ” - Tour de Garde 2008 15/4 p. 4 § 10

Puis, proposer une offre de substitution. Laquelle ?

Sous le chapitre intitulé Que vais-je faire de ma vie ? (p. 311) du 2e tome du livre Les jeunes s’interrogent – Réponses pratiques, la Watchtower engage vivement les enfants de parents Témoins de Jéhovah à mettre toutes leurs compétences au service de l’organisation :

“ On a l’embarras du choix ”, fait remarquer Michael, aujourd’hui volontaire dans un siège national des Témoins de Jéhovah (Béthel). Comment faire le tri parmi la multitude de possibilités qui s’offrent à vous ? “ C’est une affaire d’objectifs ”, répond-il. (…) Voyez les possibilités de service passionnantes qui se présentent à vous.

dimanche 1 avril 2012

Conspiration parentale



Les enfants soldats de la Watchtower

La Watchtower a régulièrement dénoncé la pratique du baptême des nouveaux-nés exercée par les Eglises de la chrétienté. Mais ses propres pratiques envers les jeunes enfants des adeptes, dont témoigne sa littérature officielle, ne sont pas des plus irréprochables, loin s'en faut ! Autant d'abus qui lui vaudront de nombreux procès en Justice, ainsi que quantité d'interpellations et d'amendes infligées aux parents. Retour sur une page peu glorieuse de l'histoire des Témoins de Jéhovah...

Le 16 juin 1941, une lettre fut envoyée par le président de la Watchtower, Joseph Rutherford, à tous les parents Témoins de Jéhovah pour leur rappeler l'engagement que leurs enfants doivent prendre dans la Théocratie (cf. Informant, juillet 1941, p. 1). Le 10 août de cette année-là fut instituée journée des enfants, lors de l'assemblée de district. Rutherford y prononça le discours "Les enfants du Roi" et annonça la parution du livre Children (Enfants). 

À cette occasion, les 15.000 enfants présents adoptèrent par acclamation une résolution considérée comme "une déclaration de guerre contre les ennemis de la Théocratie", censée démontrer qu'ils étaient "pleinement consacrés au Seigneur et prêts à le servir à partir de maintenant". Dans un exorde aux accents martiaux fustigeant les parents qui se montreraient "indifférents et négligents" à cet appel, Rutherford fit écrire dans l’Informant (ancien Ministère du Royaume) de septembre 1941, p.1 :

"La responsabilité présente des parents envers leurs enfants de les instruire convenablement, en prenant la tête dans le service du champ, constitue une autre lumière brillante au cours de cette "guerre-éclair" dont les conséquences sont bénéfiques pour ceux qui y adhèrent fidèlement, et destructrices pour ceux qui y sont indifférents. Ce sont-là quelques-unes seulement des nombreuses lumières venant du temple du Seigneur dans cette grande "guerre-éclair" que le Seigneur mène maintenant en illuminant son peuple et en annonçant la destruction ultime de l'ennemi."

En  fait de lumière divine, la page 2 de l'Informant de septembre 1941 révèle ce qui fut la véritable raison de tant de ferveur : l’objectif de 70.000 prédicateurs qui avait été fixé par la Watchtower pour l’année théocratique avait peu de chances d’être atteint, à moins que…

samedi 31 mars 2012

Instinct maternel

Cliquer pour agrandir

Toute ressemblance serait purement fortuite


En lisant ce court article, essayez d’en déterminer la provenance !


Que savez-vous des croyances des Témoins de Jéhovah ?

“Je m’appelle Jim, dit cet analyste habillé avec soin, et je viens chercher la solution à mes problèmes et à ceux du monde.” Jim participait à un “week-end d’enseignement biblique” organisé par les Témoins de Jéhovah. Quantité de jeunes gens sont comme Jim. Ils veulent savoir pourquoi le monde est rempli de souffrances et de maux. Ils veulent découvrir si la vie a bien un but et connaître ce que deviendra notre terre polluée et menacée par la guerre. Les Témoins de Jéhovah offrent à ces questions des réponses qui semblent plausibles.

Pourquoi le monde est-il rempli de maux et de souffrances? Parce qu’Adam et Ève ont péché dans le jardin d’Éden. “Ils ont posé le fondement de la méchante histoire de l’homme, disent les Témoins de Jéhovah, et Satan a été établi comme prince de ce monde (...). À présent, le meurtre, le mensonge et le vol règnent sur la terre.”

Quel sera l’avenir de notre globe? La réponse des Témoins est attrayante. Dieu ne va pas brûler la terre, comme le prétendent certains dévots. “Ce n’est pas l’univers, mais l’homme qui a commis le péché”, font-ils remarquer. Et d’ajouter: “La Bible dit aussi: ‘Une génération passe et une génération vient, mais la terre demeure toujours.’”

Puisque nous vivons “les derniers jours”, bientôt “tous les hommes (…) seront rendus capables de mettre au monde des enfants sans péché (...). Le Royaume des Cieux sur la terre commencera alors”. Quelle perspective réconfortante! Une terre remplie de gens parfaits, sans péché, “le Royaume des Cieux sur la terre”. Il n’est pas étonnant que de jeunes idéalistes comme Jim soient séduits par le message des Témoins de Jéhovah.

vendredi 30 mars 2012

Dénouement non désiré

Cliquer pour agrandir

Les Williams, TJ VIP !

Une famille de Témoins de Jéhovah « privilégiée »

« Taillée comme une basketteuse, Venus a éclipsé ses adversaires. Histoire de se bâtir une (mauvaise?) réputation, elle ne leur dit même pas bonjour. (...) La Californienne Venus Williams (...) n'a qu'une obsession : grimper aux cimes de la W.T.A. (le classement mondial féminin), à coups de raquette meurtriers. (...) elle a subi un entraînement digne des marines sous le commandement de Richard Williams, son coach de père. Le jour où il a entendu une jeune fille déclarer à la télévision qu'elle avait touché 200 000 francs pour un tournoi, ce témoin de Jéhovah a décidé de mettre au monde des enfants pour en faire des champions. » - Paris Match
________________________________________________________________________________________

« Entre le quartier défavorisé de Compton à Los Angeles où elles sont nées, livré à la guerre des gangs, et la fabuleuse propriété de Floride, au nord de Palm Beach, où elles résident aujourd'hui, il y a toute l'histoire d'une famille, d'une carrière. Même si elles ne sont pas, sexuellement, seules dans la vie (sujet à propos duquel Serena se veut on ne peut plus discrète), les sœurs Williams vivent l'une près de l'autre, occupant chacune une aile de leur luxueuse villa non loin du home sweet home de Tiger Woods ou du couple Catherine Zeta Jones-Michael Douglas. Leur père Richard habite à 15 minutes à peine. Mais c'est leur mère, Oracene Price, dont il est divorcé, qui leur sert de coach à présent. Le conte de fée veut que lorsque Richard Williams apprit combien on pouvait gagner en jouant au tennis, il décida de mettre deux filles «en chantier», et d'en faire des championnes. (…) «Je me sens plus mûre, plus gentille, plus ouverte», affirme Serena un peu à la manière de... Justine. Fervente témoin de Jéhovah, elle lit la Bible et dit même faire du porte-à-porte de temps en temps. »

Application littérale

Cliquer pour agrandir

jeudi 29 mars 2012

Faux signal !

“Quand ils diront : “ Paix et sécurité ! ” alors une destruction subite sera sur eux à l’instant même” 
- 1 Thessaloniciens 5:3, TMN

Qu’est-ce que l'Apôtre Paul a voulu dire ?

Thème de la campagne présidentielle
de Valery Giscard d'Estaing qui
a assuré son élection en 1974
Paul a-t-il vraiment prévu que les nations, immédiatement avant la fin des temps, proclameraient une paix du monde ?  A-t-il dit que ce serait "le signal final" l'annonce que  "la destruction soudaine" est imminente ? (cf La Tour de Garde du 15 mai 1987, p. 19). Le contexte et particulièrement la Bible montrent que cette conclusion est totalement fausse.

Les commentateurs de la Bible signalent souvent que l'apôtre Paul, dans 1 Thess. 5:1-11, donne simplement un résumé des propres paroles de Jésus sur sa venue comme on les trouve en Mat. 24:36-44, Luc 17:26-30 et 21:34-36. Jésus avait dit qu'il viendrait inopinément, comme un voleur pendant la nuit.

Ce serait comme les jours de Noé, avant le Déluge et comme les jours de Lot, avant la destruction de Sodome et Gomorrhe. Les gens étaient très occupés par leurs activités quotidiennes et n'ont eu aucun soupçon ; "ils mangeaient et buvaient, les hommes vendaient, ils projetaient, ils construisaient." Au milieu de tout cela cette destruction s'est soudainement abattue  sur eux. Paul résume brièvement les mots de Jésus :

"Maintenant, frères, à propos des temps et des époques, nous ne devons pas vous écrire, car vous connaissez très bien (les propres paroles de Jésus) que le jour du Seigneur viendra comme un voleur pendant la nuit. Tandis que les gens diront, 'Paix et  sécurité', la destruction viendra sur eux soudainement." - 1 Thessaloniciens 5:1-3 Nouvelle Version Internationale

Un voleur n'annonce pas d'avance "les temps et les époques" de son arrivée.  Il ne fait pas "de signal" pour avertir de sa venue.  Il vient inopinément,  quand les gens se sentent en paix et en sécurité.  C’est justement à cause de cette absence d’un quelconque "signe" ou "signal" que Jésus a pressé ses disciples "de rester éveillés" et de "se préparer". (Mat. 24:42, 44; Luc 21:34, 36)  

Paul a répété ces exhortations. (1 Thess. 5:6-8)  Pour "rester éveillé" ils ne devaient pas continuer à chercher un "signal final", mais "rester dans leur bon sens  et  porter la cuirasse de la foi et de l’amour et comme un casque l'espoir du salut ". (1 Thess. 5:8)  Celui revêtu de cette armure ne serait pas pris par surprise au jour "du Seigneur".  Il serait prêt, quelque soit le moment de sa venue.

La Société Watchtower a changé le sens des paroles de Paul pour signifier exactement l’opposé. Elle a transformé l'absence "de signes" et "de signaux", prédite  par Paul par les mots "Paix et sécurité", en un  "signal final" que la destruction du monde est imminente !

Par Carl Olof Jonsson.



L'Ecole des Fans

Cliquer pour agrandir



mercredi 28 mars 2012

Savoir écouter sans juger

... s'il est une qualité qui peut sauver un Témoin de Jéhovah de l'autisme spirituel...

ECOUTER... 

Écouter est peut-être le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu'un... C'est lui dire, non pas avec des mots, mais avec ses yeux, son visage, son sourire et tout son corps: tu es important pour moi, tu es intéressant, je suis heureux que tu sois là... Pas étonnant si la meilleure façon pour une personne de se révéler à elle-même, c'est d'être écoutée par une autre !

Écouter, c'est commencer par se taire... Avez-vous remarqué comment les "dialogues" sont remplis d'expression du genre: "C'est comme moi quand..." ou bien "Ça me rappelle ce qui m'est arrivé..." Bien souvent, ce que l'autre dit n'est qu'une occasion de parler de soi. Écouter, c'est commencer par arrêter son petit cinéma intérieur, son monologue portatif, pour se laisser habiter par l'autre. C'est accepter que l'autre entre en nous-même comme il entrerait dans notre maison et s'y installerait un instant, en prenant ses aises.
Écouter, c'est vraiment laisser tomber tout ce qui nous occupe pour donner tout son temps à l'autre. C'est comme une promenade avec un ami: marcher à son pas, proche mais sans gêner, se laisser conduire par lui, s'arrêter avec lui, repartir avec lui, pour rien, pour lui.

Écouter, ce n'est pas de chercher à répondre à l'autre, sachant qu'il a en lui-même les réponses à ses propres questions. C'est refuser de penser à la place de l'autre, de lui donner des conseils et même de vouloir le comprendre.


Méfiez-vous de toute organisation !


« Méfiez-vous de toute “organisation”. Elles sont totalement inutiles. Les règles de la Bible sont les seules règles dont nous ayons besoin. N’essayez pas de forcer la conscience des autres, et ne permettez pas aux autres de forcer la vôtre. Croyez et obéissez autant que votre compréhension de la Parole de Dieu aujourd’hui vous le permet, et continuez donc à grandir dans la grâce, la connaissance et l’amour jour après jour. »

« Nous refusons toujours d’être appelés d’un autre nom que celui de notre Chef — Chrétiens — proclamant sans cesse qu’il ne peut y avoir de division parmi ceux qui sont en permanence dirigés par son Esprit et l’exemple qu’il a donné au moyen de sa Parole. »


Savez-vous d'où proviennent ces déclarations ? De la Tour de Garde elle-même ! (Tour de Garde de février 1884 et du 15 septembre 1885). Charles Taze Russell était totalement contre toute idée d’organisation. Voilà comment il voyait les choses.

Sauver le monde un autre jour

Cliquer pour agrandir

mardi 27 mars 2012

Toute la vérité, rien que la vérité

Si deux prédicateurs vous prêchaient l'entière vérité toute crue, voici à peu près comment ils se présenteraient à vous :


« Bonjour Monsieur (ou Madame). Nous sommes Témoins de Jéhovah, et nous constituons la seule vraie religion, dirigée par l’esprit saint de Dieu. Toutes les autres, dont celle à laquelle vous appartenez, sont mensongères et comparables à une prostituée qui mérite amplement la destruction parce qu’elle se compromet avec le monde méchant et nous persécute. Lors de l’intervention de Dieu, à Har-Maguédôn, il n’y aura que nous qui survivrons, et nous nous réjouirons au paradis, tandis que les 7 milliards d’humains dans les ténèbres spirituelles deviendront comme du fumier à la surface du sol. Si vous voulez ne pas connaître ce triste sort, vous devez absolument rejoindre nos rangs au plus vite ; d’ailleurs, notre venue chez vous aujourd’hui n’est motivée que par la volonté de vous convertir.

Dans le cas où vous êtes réceptifs, nous vous rendrons visite chez vous une à deux fois par semaine pour vous faire une étude biblique : il s'agit pour nous de vous convaincre de la bonne interprétation de la Bible donnée par la Tour de Garde. Si vous progressez rapidement, nous nous intéresserons à vous et vous entourerons de soins, mais sachez que cela ne durera pas au-delà de votre baptême et que notre intérêt pour vous est conditionnel. Une fois dans notre organisation, vous devrez impérativement vous rallier au point de vue des dirigeants sans discuter, et cela même en cas de divergence entre l’enseignement qu’ils professent et celui de la Bible, que nous disons pourtant suivre au plus près. On vous interdira de prendre connaissance sur Internet ou ailleurs de toute information critique envers nous, de peur que vous ne découvriez des éléments compromettants à notre sujet.

Et si un jour vous devez être excommunié(e) ou que vous souhaitez quitter l’organisation, sachez que vous perdrez tous vos amis TJ, que vos relations familiales - si votre famille devient aussi TJ - seront rendues douloureuses voire impossibles. Par exemple, vous ne pourrez pas assister au mariage d’un membre de votre famille TJ. Votre réputation auprès de vos anciens coreligionnaires sera salie sans que vous ayez l’opportunité de vous défendre, et d’ailleurs, lorsqu’on vous croisera dans la rue, on détournera le regard et on ne vous adressera même pas un simple bonjour. »

Alors, tenté par une petite “étude biblique” ?